top of page
meditation-2-1236890.jpg

Les Chakras

Ce mot signifie "roue" en Sanskrit.  Il s'agit de centres énergétiques, généralement situés autour des centres nerveux (eux mêmes reliés à nos organes et glandes endocrines), et ressemblant à des roues d'énergie en mouvement. Ils sont chargés de recevoir et d'émettre, de transformer et de distribuer les différentes fréquences d'énergie. Ils sont en perpétuel mouvement rotatif, mais ils peuvent tourner plus ou moins vite,  le flux énergétique est donc plus ou moins important pouvant générer des troubles énergétiques lesquels peuvent influencer notre santé globale et notamment entrainer des maladies. Leur équilibre est primordial pour notre bien-être physique, psychique (émotionnel, mental...), et à la fois ces composantes peuvent être à l'origine de leur déséquilibre, le TOUT étant en interdépendance. D'où l'intérêt de veiller à leur harmonie, mais également à notre hygiène de vie, tant environnementale que mentale et émotionnelle. En relation avec le corps physique, Ils relèvent cependant du corps subtil et forment, à eux tous, l'unité du corps énergétique.


Notre corps est composé de milliers de chakras secondaires répartis au niveau des mains, des pieds, des épaules et de chacune de nos articulations et de 7 chakras principaux répartis le long du corps, de la base de la colonne vertébrale jusqu'au sommet du crâne.(Certaines théories visent à dire que de nouveaux Chakras principaux seraient apparus depuis une trentaine d'années poussant les êtres humains vers un état de conscience de plus en plus élevée, et en dénombreraient désormais 13...)

  • Le premier Muladhara est le chakra Racine : sa couleur est le rouge. Il est le siège de notre circulation énergétique. Il permet notre stabilité, notre sentiment de sécurité. Il est relié à la matérialité et à la Terre. Il est très important car il constitue notre base, nos fondations : ce que l'on nomme l'ancrage, l'enracinement d'où son nom occidental. Il permet dans les 7 premières années de notre incarnation de structurer notre personnalité sur tous les plans. Il est situé à la pointe inférieure de la colonne vertébrale et est en lien avec nos glandes surrénales, essentielles pour le fonctionnement vital.

  • Le deuxième Svadisthana est le chakra Sacré : Sa couleur est le orange. Appelé également le chakra du plaisir, il est lié à la sexualité, à la libido, aux sensations, à la puissance, et à l'affirmation, mais également au corps émotionnel, à l'instinct primaire, à la création. C'est la zone des peurs qui peuvent devenir une force de vie lorsqu'elles sont transformées. Ce chakra est relié à l'Eau. Il est situé à quelques centimètres sous le nombril. Son déséquilibre peut engendrer une dépendance aux autres ou à des substances procurant des plaisirs immédiats, ainsi que nombreux autres troubles.

  • Le troisième Manipura est le chakra du plexus solaire : Sa couleur est le jaune. Il est le siège des émotions refoulées par l'intellect. En lien avec les organes digestifs, et notamment au pancréas. Il permet de "digérer" l'émotionnel de façon à le transformer en énergie de vie et d'amour afin de pouvoir avancer et se développer personnellement. Il est donc relié à la vie affective, à l'estime de soi, à la volonté, au pouvoir et à la responsabilité personnelle. Il est relié à l'élément  Feu. Il est situé entre la pointe du sternum et le nombril. Déséquilibré il entraine des sensations de désespoir et d'irresponsabilité mais aussi une attirance pour la manipulation et le mensonge.

  • Le quatrième Anahata est le chakra du cœur : Sa couleur est le vert. Il est relié à l'amour inconditionnel, à la bienveillance, à la compassion, à la bonté, à la paix, ainsi qu'au pardon et au deuil. Centre des sentiments. Il agit sur la confiance en soi en tout point, le détachement des situations, et les liens relationnels. En son cœur se trouve la spiritualité. Il est le pont entre les chakras du plan inférieur ( les 3 ci-dessus, lié au corps physique) et ceux du plan supérieur (lié au corps astral). Il intervient dans le système immunitaire et il est relié à l'élément Air. Déséquilibré, il entraine jalousie, comportement défensif, surprotection des autres, ou encore comportement de sauveur.

  • Le cinquième Vishuddha est le chakra de la gorge : Sa couleur est le bleu indigo. C'est le chakra de la communication verbale et non verbale, de l'expression, de la créativité. Il est en lien avec la vie relationnelle. Il permet la capacité à exprimer sa vérité. Situé au niveau de la gorge, il est relié à la thyroïde, aux parathyroïdes, mais également aux épaules et au cou. Lorsqu'il dysfonctionne on remarque un manque d'écoute, de tolérance, de la susceptibilité, des troubles de l'humeur, des mensonges et dans son dysfonctionnement inverse une grande timidité.​

  • Le sixième Anja est le chakra frontal appelé aussi chakra du 3ème œil. Sa couleur est le violet. Centre de l'ouverture d'esprit, de l'imagination, de l'intuition, de la clairvoyance, c'est a dire de la lucidité, de la perception intérieure. Il permet l'accès à la connaissance direct et par conséquent à la sagesse. Il est situé entre les sourcils et est associé à l'hypophyse, glande extrêmement importante qui permet la régulation des rythmes biologiques via les glandes endocrines. Déséquilibré il entraine une vision négative de son existence, de sa vie, et également un rejet de la spiritualité sous toutes ses formes.

  • Le septième Sahasrara est le chakra coronal : Sa couleur est le blanc. Associé au Divin, à la lumière, à la Conscience Universelle, à la spiritualité, au TOUT, il donne accès à des états de conscience supérieurs, ouvrant notre esprit à ce que nous ne comprenons pas, à l'invisible, nous déconnectant de nos préoccupations personnelles. Il nous connecte à l'infini, nous met en contact avec l'univers. Relié à la glande pinéale, il module notre comportement par le biais de la régulation de la mélatonine. Situé au dessus de la tête, il est intimement relié au chakra Racine. Lorsqu'il dysfonctionne il entraine une dysharmonie corps-esprit ainsi qu'une déconnexion complète de l'esprit. Dans son absolu, un besoin obsessionnel d'expliquer l'inexplicable.

​​​

bottom of page